Inbart

événements

RENCONTRE DES ÉCOLES D’ART DE LA MÉDITERRANÉE À TÉTOUAN​

Fidèle à sa réputation, son ouverture et ses bonnes relations cordiales et professionnelles avec les autres académies d’art dans le pourtour méditerranéen, l’Institut National des Beaux-Arts de Tétouan (INBA) organise cette année, en collaboration avec l’association Echanges Culturels en Méditerranée (ECUME), la 14e Rencontre des Ecoles d’Art en Méditerranée du 26 novembre au 1er décembre 2018 sous le thème « Al Manbaâ. La source d’inspiration » avec la participation de la Tunisie, l’Egypte, le Liban, Taïwan, la France, l’Espagne, le Portugal et le Maroc.

Le programme de cette édition sera riche et varié. Une visite guidée des principaux sites historiques et des institutions artistiques et culturelles de Tétouan, la ville millénaire, sera l’élément déclencheur des travaux de 8 ateliers (Gravure et sérigraphie, Peinture, Dessin conceptuel, Sculpture et modelage, Fresque et mosaïque, Design et recyclage, Photographie et vidéo, Bande dessinée et arts narratifs) dont bénéficieront plus de 70 étudiants qui seront encadrés par une vingtaine de professeurs-artistes des deux rives de la Méditerranée.

Cette rencontre sera un moment privilégié de création et de coopération mais aussi de dialogue et de débat à travers deux tables rondes animées par les professeurs participants et inspirées du thème de l’édition : la première intitulée « Enseignement artistique en Méditerranée : héritage et enjeux », et la deuxième « Projets artistiques et sources d’inspiration ». Cette semaine, qui sera inaugurée par une exposition des étudiants de l’INBA et clôturée par le vernissage de l’exposition des productions des 8 ateliers, connaîtra plusieurs réunions de travail des directeurs et doyens des institutions participantes qui déboucheront sur de nouveaux partenariats et des projets futurs.

Ainsi, l’Institut National des Beaux-Arts de Tétouan poursuit avec brio sa stratégie globale caractérisée par l’ouverture, l’engagement et l’innovation en contribuant à l’amélioration de la formation artistique dans le domaine des arts plastiques et visuels, la création de ponts de partage et de dialogue entre trois continents, à savoir l’Afrique, l’Europe et l’Asie, et le rapprochement entre les cultures.

En collaboration

avec l’association Echanges Culturels en Méditerranée (ECUME)